Bonjour tout le monde. Parlons aujourd’hui d’une destination encore trop peu connue, qui n’est autre que Moscou, capitale de la Russie. Très peu de personnes, notamment en France, ont déjà songé à se rendre en Russie. Est-ce par manque d’informations sur la destination ? Si c’est le cas, vous êtes au bon endroit.

 


 

UN SÉJOUR D’HIVER À MOSCOU

✓ Itinéraire – 5 jours

 ✧ Jour 1 : Arrivée à Moscou (17h), hôtel
 ✧ Jour 2 : Place Rouge, Musée Historique d’État, Bunker 42, restaurant russe, marché de Noël
 ✧ Jour 3 : Galerie GUM, Tsentralnyy Detskiy, Restaurant White Rabbit, ruelles décorées pour Noël
 ✧ Jour 4 : Mausolée de Lénine, Krémlin, Palais des Armures, Parc Gorki, Théâtre Bolshoï
 ✧ Jour 5 : restaurant typique, shopping, retour aéroport

 


 

PARTIR EN RUSSIE – QUE FAIRE À MOSCOU ?

En décembre, nous sommes partis à la découverte de Moscou, capitale de la Russie. Cette destination était sur notre liste depuis un moment, sans que vraiment nous songions à nous y rendre. Et c’est peu dire, puisqu’il n’est pas vraiment possible d’y aller du jour au lendemain. Quelques formalités sont nécessaires, et plus particulièrement en ce moment avec la crise sanitaire. Nous allons donc aborder plusieurs points dans cet article. Bonne lecture !

 


 

📝 Infos Pratiques

  • Monnaie : Rouble Russe. 1 € = 83,49 Rb
  • Adaptateur électrique nécessaire ? Non
  • Service non inclus au restaurant, prévoir des tips
  • Passeport
  • Visa obligatoire 
  • + 2h par rapport à la France
  • Fait partie de l’Europe mais pas de l’UE
  • Forfait mobile en conséquence

 


 

FORMALITÉS ET CONDITIONS D’ENTRÉE SUR LE TERRITOIRE RUSSE

L’entrée en Russie nécessite une certaine préparation et quelques documents, mais rien de compliqué. Il vous faudra juste vous organiser. 

  • VISA : il est obligatoire pour voyager. Veillez à bien demander le Visa Touristique. Pour cela, vous devrez remplir le formulaire de demande de Visa. Veillez à ce que les informations que vous inscrirez soient exactes, afin d’éviter de perdre du temps avec les allers et retours de courrier. Selon les périodes, vous pourrez le recevoir entre 2 semaines et 1 mois. Il coûte 110€ / personne + les frais de dossier, environ 35€.

Attention : il s’agit d’un Visa par personne. Le formulaire doit être daté et signé à l’encre noire, et imprimé. Dans la rubrique « Date et lieu de la présentation du dossier », choisissez « Embassy of the Russian Federation in France ». Vous devrez prendre rendez-vous dans un consulat de Russie proche de chez vous afin de présenter votre dossier, qui sera ensuite envoyé pour examen de la demande. Vos passeports partiront avec, attention donc à ne pas prévoir de voyage hors UE le mois suivant. 

Pour que le Visa soit validé, il faudra fournir quelques éléments supplémentaires, qui sont : 

  • Passeport valide au moins 6 mois après la date de fin de votre séjour en Russie
  • 2 pages vierges consécutives dans le passeport (le Visa sera collé sur une page entière, et l’autre servira pour les tampons de voyage)
  • Photocopie de passeport
  • 1 photo d’identité de – 6 mois
  • Attestation d’assurance maladie, couvrant le territoire Russe
  • Voucher ou invitation : ce dernier document est obligatoire et payant. Une fois que vous aurez fait votre réservation à l’hôtel où vous souhaitez séjourner, vous pourrez leur demander, moyennant paiement, de vous fournir cette invitation. Elle devra comporter les dates de votre séjour, le numéro de réservation et les coordonnées de l’hôtel. Attention : une simple confirmation de réservation ne suffira pas (c’est tentant, mais non). Les prix varient, nous avons payé les nôtres 43€ en tout. 

 

IMPORTANT : le E-Visa Russe n’est pas accepté à Moscou.

 

Information COVID : vous le savez, voyager pendant cette période est très compliqué. Nous avions déjà entamé toutes les procédures depuis l’automne sans savoir que la situation allait autant se dégrader partout dans le monde. Je vous conseille de regarder régulièrement les conditions de voyage en Russie, qui est actuellement un pays classé rouge par la France, et où le Test PCR -48h est obligatoire au retour. 

Sur place, on vous demandera également un Test PCR -48h pour embarquer, et la douane Russe contrôlera également. Actuellement, et depuis quelques semaines maintenant, certains établissements demandent un Test PCR de -24h, comme les Musées, Théâtres … Il est possible que la situation évolue encore, et que ces tests soient aussi demandés dans les restaurants. Tenez-vous informés.

Suivez les dernières actualités sur Diplomatie.gouv.

 


 

S’HABILLER À MOSCOU

En décembre, les températures de Moscou peuvent atteindre les -30 degrés, avant vous dire qu’il faudra vous couvrir en conséquence. Pour notre part, nous avions le même équipement qu’en Laponie, à savoir des thermiques hauts et bas, des gants (très très important), bonnets, boots type après-ski et manteaux épais / vestes de ski. N’ayez pas peur de mettre beaucoup de couches sur vous si vous êtes frileux !

 


 

COMMENT SE RENDRE ET SE DÉPLACER À MOSCOU ?

La ville est à 3h30 de Paris, en vol direct. La Russie fait partie de l’Europe, mais pas de l’UE. Il faudra donc passer la douane à l’aller et au retour. Concernant les déplacements, prenez en compte les temps de trajet. La ville est la plus grande d’Europe, il vous faudra prendre le métro la plupart du temps. Idéalement, choisissez votre logement autour de la Place Rouge, qui est le point central de Moscou (selon moi), et d’où vous pourrez facilement prendre le métro. Si vous visitez la ville sur plusieurs jours, optez pour la carte Troïka 3 jours au prix de 415 rb / personne (4,90€). Bien-sûr, si vous ne craignez pas trop le froid, vous pourrez marcher, mais n’imaginer pas tout faire à pieds !


 

MONNAIE ET CHANGE

Dès votre arrivée à l’aéroport, vous aurez l’occasion de changer votre monnaie auprès d’une boutique spécialisée. Il est aussi possible de voir avec votre banque pour ajouter une option, qui vous permets de faire 5 paiements en carte et 3 retraits. En vous débrouillant bien, vous pourrez faire 3 gros retraits et utiliser cet argent tout au long du séjour. C’est plutôt pratique d’avoir de la monnaie sur vous, notamment car le service n’est pas inclus dans les restaurants, et il est mieux vu d’y laisser quelques tips. 

Attention : à votre sortie de l’aéroport, comme dans beaucoup de pays, des « chauffeurs » se faisant passer pour des taxis viendront à vous, et vous feront payer une somme énorme à la fin du parcours ! Vous pourrez vous diriger vers les taxis jaunes uniquement, et le trajet (d’environ 1h selon la circulation) ne vous coûtera qu’une vingtaine d’euros.

 


 

FORFAIT MOBILE

La plupart du temps, nos forfaits ne couvrent pas la Russie. Dès votre entrée sur le territoire, votre opérateur vous proposera une option qui est vraiment trop chère par rapport à ce que vous pouvez trouver à l’aéroport. Dès l’arrivée, dirigez-vous vers une boutique téléphonique ; ici, on vous vendra une carte SIM pour environ 6€, comprenant 50go internet, ce qui est suffisant pour les quelques jours de voyage que vous aurez prévu (GPS, réseaux sociaux, appels …).


 

EST-IL COMPLIQUÉ DE SE FAIRE COMPRENDRE À MOSCOU ?

En partant, nous avions une petite appréhension quant à la langue, puisqu’on a beaucoup entendu que les Russes parlent peu anglais, et qu’il est parfois compliqué de se faire comprendre. Sur place, vous découvrirez aussi l’alphabet cyrillique. Mais pas d’inquiétude, avec notre anglais, nous n’avons eu aucun problème pour communiquer. Dans le métro, par exemple, les arrêts sont écrits en cyrillique et également en Russe avec le même alphabet que nous. Les rares fois où nous avons rencontré des difficultés, au restaurant par exemple, nous avons utilisé l’application mobile Photo Translator (gratuite), où il suffit de prendre en photo une page en toute langue qui vous sera directement traduite.

 


 

OÙ DORMIR À MOSCOU ?

Comme je vous le disais, je vous conseille de choisir votre hôtel en fonction de la Place Rouge, ou au moins proche d’une station de métro. Le notre était situé à 800m, nommé Balchug Viewpoint Hotel. Pour 4 nuits, nous avons payé 500€, petits déjeuners compris. Ce n’est pas un premier prix, mais le service était vraiment parfait.

Les + : service de qualité, confort, literie, insonorisation, personnel aux petits soins et très accueillants. Nous avons particulièrement apprécié que l’hôtel nous prévoit des rendez-vous directement à la réception pour effectuer des tests PCR, pour 35€ par personne, à n’importe quelle heure. Par exemple, nous avons fait un de nos tests à 22h, pour avoir les résultats en 2h (puisque le personnel leur a demandé d’être rapide). 

Lien de l’hôtel >> Balchug Viewpoint Hotel Moscow


 

MOSCOU : QUELLES ACTIVITÉS ?

En tant que capitale du plus grand pays du monde, les choses à faire ne manquent pas dans cette jolie ville ! De nombreux endroits à visiter et d’activités insolites vous attendent. Je vais vous partager ce que nous avons pu faire pendant notre séjour. Certaines activités  ne sont pas disponibles sur toute l’année. Nous avons choisi de venir durant la période la plus froide, par choix, pour voir toutes les jolies décorations de Noël qui donne ce côté magique. 

 

✓ Liste des endroits à voir / visiter :

  • Le Musée Historique d’État
  • La Place Rouge et son marché de Noël en hiver
  • Bunker 42
  • La Cathédrale Basile le Bienheureux
  • Le Krémlin et le Palais des Armures
  • Le Théâtre Bolshoï
  • Les rues et endroits décorés pour Noël
  • Le Mausolée de Lénine
  • Le métro Moscovite

1° – Le Musée Historique d’État

Situé au Nord de la Place Rouge, vous ne pourrez pas manquer ce magnifique bâtiment. C’est le musée le plus grand Musée de Russie, datant de 1883, composé de plus de 4,5 millions d’éléments de l’Histoire de la Russie. 

En quelques mots : L’exposition commence dans un majestueux hall d’entrée de cérémonie (Paradnye seny) avec « L’arbre généalogique des dirigeants russes » peint sur les voûtes. Les premières salles (1 à 7) présentent l’histoire ancienne : le développement de la civilisation humaine aux âges de la pierre, du bronze et du fer. Les expositions des sept salles suivantes (8-14) illustrent l’époque de l’ancien État russe. Objets archéologiques, monuments écrits et picturaux, manuscrits, icônes nous racontent les événements marquants de l’histoire de la Russie : adoption du christianisme, division féodale, lutte contre les envahisseurs étrangers. L’exposition de 15 à 21 salles est consacrée au thème de la formation de l’État centralisé, de l’élargissement de ses frontières. Les salles du deuxième étage (22-35) nous montrent la grande histoire de l’empire russe aux XVIIIe et XXe siècles.

500 Rb (5,90€).

🕓  :  Ouvert tous les jours, de juin à août : 10h – 21h. De septembre à mai, fermé le mardi : 10h – 18h (vendredi et samedi jusqu’à 21h). Prévoyez au moins 1h30 de visite.

 

 

2° – La Place Rouge et son marché de Noël en hiver

Je n’aurai pas misé sur une ville comme Moscou concernant les décorations de Noël, mais finalement … nous en avons pris plein de yeux. La plupart des bâtiments sont décorées, les rues remplies de sapins lumineux, de guirlandes et de décorations en tout genre ; c’était vraiment magique à voir ! Il faut savoir qu’en Russie, les décorations de Noël restent assez tard dans l’année (jusqu’à février), car le Nouvel An Orthodoxe est fêté à la mi-janvier. Revenons au centre de Moscou, cette Place Rouge emblématique sur laquelle s’impose un marché de Noël chaque année. Patinoire, stands de nourriture ou de vêtements d’hiver, attractions, musique … l’ambiance est superbe ! 

 

 

3° – Le Bunker 42

Construit en tant que poste de commandement par les forces nucléaires de l’Union Soviétique, le bunker 42 permet de pénétrer dans la face la plus cachée de Moscou pour découvrir l’un des secrets les mieux gardés de l’URSS. Il offre la possibilité de réaliser un voyage dans le passé pour connaître le refuge depuis lequel Staline dirigea l’Armée Rouge pendant la Second Guerre Mondiale.

Avec une entrée cachée dans un bâtiment néoclassique incapable d’éveiller les soupçons, le Bunker 42 de Moscou se fraie un chemin à travers la terre au milieu d’un système complexe de tunnels et de différentes pièces d’une superficie totale de 7 000 mètres carrés.

En descendant à plus de 50 mètres de profondeur grâce aux escaliers escarpés du bunker, nous nous retrouverons dans un réseau de tunnels et de salles où sont exposées des photos et des objets qui documentent parfaitement la période de l’Histoire lors de laquelle les deux principales puissances mondiales ont été confrontées.

Pendant la visite, vous découvrirez que les installations possédaient un système complexe de recyclage d’air et suffisamment de combustibles et d’aliments pour maintenir quelques 30 000 personnes pendant 90 jours sans nécessité de sortir à l’extérieur.

:  Il existe 3 formules ; Guerre Froide (pour laquelle nous avons opté) 2 200 Rb (26,10€) – Secrets déclassifiés 1 800 Rb (21,30€) – Secrets du Bunker 2 800 Rb (33,20€). 

🕓  :  Ouvert du mardi au dimanche. Pour la visite de la Guerre Froide, les horaires sont 11h30, 13h30, 15h30 et 17h30. Les autres options dépendent du jour de la visite. Prévoyez 1h – 1h30 de visite.

 

 

5° – La cathédrale Basile-le-Bienheureux

Située au Sud de la Place Rouge, il est possible de venir visiter cette cathédrale emblématique aux couleurs immanquables, visible de loin. Construite en 1555 et 1561 sous les ordres de Ivan le Terrible, elle est le symbole de Moscou et de toute la Russie. Nous l’avons visitée, j’avoue que personnellement ça ne m’a pas tellement intéressé vu de l’intérieur … On en fait vite le tour. C’est intéressant, cependant, de découvrir les trésors qu’elle renferme et les étroits couloirs qui la composent. J’ai tout de même adoré son architecture vue de l’extérieur ! 

 700 Rb (8,30€). Gratuit pour les -16 ans. 

🕓  :  Ouvert tous les jours : 11h – 17h. 

 

 

6° – Le Krémlin et le Palais des Armures

Le Krémlin était autrefois une ville fortifiée en bois, et est aujourd’hui devenue une enceinte, siège de la Principauté de Moscou, encadrée par 2 500 m de murailles unies par 20 tours pouvant atteindre 80 m de hauteur. On y retrouve des églises, monuments historiques et musées : l’Église de l’Ascension, la Cathédrale de l’Annonciation, la Cathédrale de l’Archange Saint-Michel, le Musée du Palais des Armures et le clocher d’Ivan le Grand. D’autres endroits, ne pouvant être visités, comme la Résidence Présidentielle ou le Palais d’État.

:  Complexe architectural et Place des Cathédrales : 700 Rb (8,30€). Armurerie : 1 000 Rb (11,90€). Gratuit pour les -16 ans. 

🕓  :  Ouvert tous les jours : 10h – 18h. 

 

7° – Le Théâtre Boshloï

Vous en avez peut-être (sûrement) déjà entendu parler, le théâtre le plus célèbre du monde, qui a inspiré le film Anastasia. C’était quelque chose qui était, pour nous, obligatoire en venant visiter Moscou. Il est vrai que venir voir un ballet a un certain coût, et nous n’étions pas sûr de pouvoir nous le permettre. Dans un premier temps, les ballets sont à des dates précises, et les billets partent extrêmement vite. Nous sommes allés voir The Seagull. Le goal ultime aurait été de voir le Lac des Cygnes, mais nos dates ne correspondaient pas et les prix étaient vraiment trop élevés. 

 

8° – Le Mausolée de Lénine

Situé à l’Ouest de la Place Rouge, vous pourrez voir le bâtiment de l’extérieur. La visite est gratuite, cependant il est interdit de prendre des photos une fois à l’intérieur (et puis de toute façon, on ne prend pas de photos d’une tombe …). Vous pourrez y voir le corps embaumé de Lénine. 

 

 

9° – Les rues et endroits décorés pour Noël 

De nombreux endroits sont énormément décorés pour Noël, voici une liste de ceux que nous avons pu voir de nos yeux : 

  • La rue Nikolskaya : au Nord-Est de la Place Rouge, toute la rue est décorée comme un ciel de lumières
  • La fontaine du Théâtre Bolshoï
  • Le bâtiment Tsoum, juste à côté du Théâtre, décoré comme un cadeau de Noël géant
  • La rue Teatral’nyy Proyezd décorée de sapins lumineux
  • La Place Loubianskaïa : sapin géant, symbole 2022
  • La Galerie GUM : tout en lumières depuis la Place Rouge, et très décoré de l’intérieur avec de nombreux sapins, décorations suspendues sur le thème Casse-Noisette …
  • Le boulevard Tverskoy et son tunnel lumineux
  • Le Parc Gorki et ses ours géants 

 

 

10° – Le métro Moscovite

C’est presque inévitable lors d’un séjour à Moscou, et tant mieux ! Moscou est connue pour ses stations de métro toutes plus jolies les unes que les autres, et il est possible d’acheter des visites. Je vous laisse les découvrir par vous-même ! En voici un aperçu


 

ADRESSES FOOD – OÙ MANGER À MOSCOU ?

Moscou étant une capitale, de nombreux restaurants proposent une cuisine raffinés avec des prix en conséquence. Nous avons choisi d’en essayer un, et de goûter à des spécialités locales dans des restaurants typiques de Russie. N’oubliez pas de garder quelques tips car le service n’est pas inclus dans l’addition !

 

► Tavern Taras Bulba

Voilà notre première adresse typique, et nous n’avons pas été déçus. Recommandée par notre hôtel, ce petit restaurant est très abordable et les plats sont délicieux. Le personnel est vêtu d’habits russes, la musique nous met tout de suite dans l’ambiance et la décoration est très sympa ! On y retrouve de nombreuses spécialités locales comme les Pelmenis (raviolis russes), le Bortsh, et un très large choix de vodkas.

 

► Touch Chef’s Place & Bar

Ce restaurant à la cuisine créative se situe dans la fourchette haute concernant les prix. Les serveurs sont aux petits soins, les plats sont originaux et bons. ne vous attendez pas à des spécialités Russes, mais il y a en a pour tous les goûts ! Il est situé à 1 porte de notre hôtel, c’était donc aussi une facilité pour notre premier soir sur place. J’ai choisi de goûter le dessert phare du restaurant, à savoir l’Ours des JO de Moscou ; un délice !

► Old Tower 

Ce restaurant russe est fortement recommandé sur les sites de voyage, c’était donc assez évident de tester cette adresse. Situé entre la Place Rouge et le Théâtre Bolshoï, les plats y sont très bons et très copieux. Attention cependant ; les serveurs ne parlent pas anglais et les menus sont uniquement en cyrillique. Prévoyez d’utiliser l’appli mobile Photo Translator pour vous en sortir ! Je peux vous assurer que la cuisine en vaut le détour. 

 

► White Rabbit

Le gros plaisir du séjour, c’était bien le restaurant le White Rabbit. Les prix y sont très élevés, la cuisine est raffinée et le cadre est fabuleux. Situé au sommet des galeries et excentré, il surplombe Moscou. Au menu, dégustation de caviar et foie gras. Ce soir-là, il a neigé toute la nuit et nous n’avons pas pu profiter de la vue.